Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 novembre 2014 3 26 /11 /novembre /2014 14:57

Tu m'as perçu comme une menace, as-tu seulement apercu

Que sous les ronces, se tenait menue,

Bercé d'espoir, une rose pour toi ?

Certes était-elle noire et apeurée

Mais elle était à ton ame destinée.

Ne demandait qu'à être chérie,

Ne souhaitait que sortir de son abris.

N'as-tu pas voulu cueillir mon coeur

Car il n'était pas à ton goût,

N'avait-il pas la même couleur

Que lorsque rougissaient tes joues?

Écrasé, piétiné, tu lui demandes encore,

s'il bat, comme pour toi, pour une autre toujours plus fort ?

N'est-il pas déjà assez abattu ?

J'ai laissé filer mois et saisons,

L'été fuyant, l'hiver à l'horizon,

N'auras-tu de cesse de me rappeler

Que tu ne sus m'offrir que des adieux ratés.

Partager cet article

Repost 0
Published by Morgurgh
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Errer n'est pas jouer.
  • Errer n'est pas jouer.
  • : Doutez de tout, y compris de ce que vous allez lire.
  • Contact

Recherche

Catégories