Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 avril 2015 7 19 /04 /avril /2015 14:19

Te souviens-tu lorsque tu m'as brisé les ailes?
Les as-tu au moins brûlées, nulle liberté sans elles;
Enfuis les vastes espaces, les fols amours, enthousiasmés,
Ne restent que mes pas languissants, me traînants, lassé.


Loin est-il les grand temps des longues paroles amoureuses
Hypothétique avenir à deux consumé par tes promesses embrûmeuses
Ne me souviendrais-je jamais des yeux de vipères, langue de vautour
Oeillères menottés pour ne plus voir du monde qui vivait autour.


Aujourd'hui las encore de cette histoire sans fin qui me dévore
N'aurais-je plus droit au repos qui obnubile mes nuits encore
Fuir les roses que cachent dans le noir leur épines déchirantes.


Demain sera t-il pire ou meilleur ne le saurais-je jamais aux heures mourantes
Refuser de m'y laisser tenter du désir qui enlasse mon âme éprouvée
La conscience aux aguets, ne plus jamais m'y laisser berner.

Partager cet article

Repost 0
Published by Morgurgh
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Errer n'est pas jouer.
  • Errer n'est pas jouer.
  • : Doutez de tout, y compris de ce que vous allez lire.
  • Contact

Recherche

Catégories