Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 juillet 2008 3 23 /07 /juillet /2008 01:52
J'ai perdu ma force et ma vie
Et mes amis, et ma Gaïeté
J'ai perdu jusqu'a la fierté
Qui faisait croire a mon génie.

Quand j'ai connue la Vérité
J'ai crue que c'était une amie
Quand je l'ai connue et sentié
J'en étais déjà dégouté

Et pourtant elle est immortelle
Et ceux qui se sont passé d'elle
Ici-bas ont tout ignoré.

Dieu parle, il faut lui repondre
-Le seul bien qui me reste au monde
 Est d'avoir quelques fois pleuré
Repost 0
Published by Morgurgh
commenter cet article
18 juillet 2008 5 18 /07 /juillet /2008 12:11
Puisqu'il faut y passer...



1/ Ton nom :
*censured*
2/ Ton prénom :
Charles
3/ Ton/Tes pseudos :
Morgurgh, TitMorg, Gluriul
4/ Ta date de naissance :
30 11 1988
5/ Ton signe astro :
Sagittaire
6/ Ta taille :
1m67
7/ Ton poids :
45 kg
8/ Tu chausse du :
42
9/ Tes mensurations :
Euuuuh... No say
10/ Ta ville :
Auxerre
11/ Ta situation de famille :
Le p'tit dernier
12/ As-tu des frère(s) et soeur(s) ?
Ouaip
13/ Si oui, combien ?
2 soeurs ainées (27 et 31 ans)
14/ Comment sont tes rapports avec tes parents ?
Spartiates :p
15/ La couleur de tes yeux :
Vert foncé
16/ La vraie couleure de tes cheveux ?
Chatain
17/ De quel origine es-tu ?
Du ventre de ma mère, c'est le plus important, non?
18/ Ta religion :
Athé
19/ Tes qualités :
oO
20/ Tes défauts :
Mysanthrope, professionnaliste, bipolaire
// -->


Deuxième partie > Tes goûts
21/ Quelle est ta couleur préférée ?
Gris bleuté
22/ Ta fleur préférée ?
Jacynthe, rose noire
23/ Ton/tes film(s) préféré(s) ?
Le Grand Bleu
24/ Tes idoles (chanteurs, acteurs...) :
Coluche, Bénabar
25/ Tes hobbies ?
Plongée sous-marine, informatique, astrophysique, Histoire
26/ La langue que tu préfère parler :
Allemand
27/ Quels pays aimerai tu visiter ?
Canada, Finlande, Norvège
28/ Où te sens-tu le mieux ?
Dans des bras.
29/ L'animal que tu préfère ?
Aigle
30/ Le parfum de glace que tu préfère ?
Framboise
31/ La boisson non alcoolisé que tu préfère ?
Ice Tea
32/ Quel genre de musique écoute tu ?
De tout sauf RAP
33/ Ton/tes livres préférés ?
Lettre au Père (Karl Franz)
34/ Ton magazine préféré ?
Pc Update, Sciences & Vie
35/ Pratique tu un sport ? Si oui lequel ?
Plongée sous-marine, natation, tapotage de clavier
36/ Ta série préférée ?
Dr House, NCIS
37/ Ton émission favorite ?
Les Guignols de L'info
38/ Ta matière préférée ?
Histoire
39/ Ton futur métier ?
Oula.
40/ Quel est ton objet fétiche ?
Mon portefeuille
41/ As-tu un porte bonheur, si oui lequel ?
Nop
42/ Ton parfum préféré ?
L'odeur naturelle
43/ Ton chiffre préféré ?
5

Troisième partie > Toutes les vérités sont bonnes à dire !
44/ Es-tu amoureux(se) ? Si oui, de qui ?
Oui je le suis.
45/ As-tu déjà trompé ton/ta partenaire ?
Non.

46/ As-tu déjà volé de l'argent ?
Non.
47/ As-tu profité de quelqu'un ? Si oui, de qui ?
Surement.
48/ Qu'aimerai tu te faire pardonner ?
Je ne veux pas qu'on me pardonne.
49/ As-tu déjà eu envie de tuer quelqu'un ? Qui ?
Owi. Moi.
50/ Dors-tu avec un DouDou ?
Non.
51/ As-tu pété en public?
Surement plus d'une fois.
52/ Et roté ?
Surement plus d'une fois.
53/ As-tu déjà été ivre mort ? Si oui, quand ?
Non
54/ As-tu déjà fumé ?
Oui et je fume encore.
55/ As-tu déjà consommé de la drogue ?
Jamais
56/ Pleure tu souvent ?
Quotidiennement.
57/ Qui sont tes meilleur(e)s ami(e)s ?
Bidouille, le couple des chieurs
58/ Tu es fière de :
Ma culture
59/ Tu as honte de :
Mes fautes.
60/ As-tu déjà fais souffrir quelqu'un ? Si oui qui ?
Surement. Mes parents.
61/ Es-tu fidèle en amour ?
Je suis fidèle, mais l'amour ne m'est pas fidèle.
62/ Es en amitié ?
Oui/
63/ Quelle partie de ton corps préfère tu ?
Sans commentaires.
64/ Quelle partie de ton corps détèste tu ?
mon corps.
65/ De quoi ne peux tu pas te passer ?
De ma connerie
66/ Quel est ton plus grand rêve ?
Être heureux.
67/ Et ton pire cauchemar ?
Me savoir éternel.
68/ En veux tu à quelqu'un ? Si oui, qui ?
Beaucoup de gens.
69/ Combien d'enfant(s) aimerai tu avoir ?
2
70/ As-tu une phobie ? Si oui, laquelle ?
Aucune.

Quatrième partie > Choisis...
71/ Thé, chocolat chaud ou Café ?
Café

72/ Tu préfère le jour ou la nuit ?
La nuit.
73/ Noir ou blanc ?
Noir
74/ TV ou PC (internet) ?
PC
75/ Mc Donald ou Quick ?
Quick
76/ Chien ou chat ?
Chien
77/ Le froid ou la chaleur ?
Le froid, la chaleur du corps.
78/ Mer ou montagne ?
Montagne
79/ Rouge ou bleu ?
Bleu
80/ Sucré ou salé ?
Sucré
81/ Dentelle ou satins ?
Satin
82/ Lune ou Soleil ?
Lune
83/ Ange ou démon ?
Démon
84/ Ville ou campagne ?
Campagne
85 / Vanille ou, chocolat ?
Vanille

Cinquième partie > Ta sexualité
(Laissez les champs tel quel si vous ne souhaitez pas répondre à cette partie)
86/ Ton orientation sexuel ?
Hétéro
87/ As-tu déjà eu des tendances homo ?
Nop.
88/ As-tu déjà fais l'amour ?
Oui
89/ Quel est ton fantasme ?
Dans un bain chaud
90/ Sur quelle star fantasme tu ?
Aucune.
91/ As-tu déjà fantasmé sur un ou une ami(e) ?
Non.
92/ As-tu déjà couché avec plusieurs personnes ?
Non.
93/ Parle tu souvent de sexe sur internet ?
Non.
94/ Parle tu souvent de sexe avec tes amis ?
Ca nous arrive
95/ As-tu déjà visiter des sites X ?
Oui.
96/ Que porte tu comme sous-vetements ?
Caleçon
97/ Ce que tu regarde en premier chez une fille :
Ses yeux
98/ Ce que tu regarde en premier chez un mec :
Son cul. Lol, non je le juge au regard.
99/ As-tu déjà acheter des magazines X ?
Non.
100/ Regarde tu des films X ?
Regardais.
101/ Que préfère tu dans le sexe ?
Donner du plaisir.

102/ Es tu un accro au sexe ?
Non.
103/ As tu déjà couché sans être amoureux ?
Oui.
104/ Te carresse tu souvent ?
Beau mot ca, souvent. Non.
105/ Te protège tu à chaque rapport ?                Oui

D
Repost 0
Published by Morgurgh
commenter cet article
17 juillet 2008 4 17 /07 /juillet /2008 17:21
-C'est bizarre... je m'élève, j'ai des periodes ou j'ai le sourire... Mais j'ai l'impression que je vais me casser la gueule dans pas longtemps... et que ca va faire très mal.?..

-Chiche.

-Ouai... bah ce jour là, y'aura des morts.

-Chêne ou Sapin?

-La paix par le feu. Je me bats contre moi-même pour accepter enfin de vivre de bons moments, et de ne pas me sombrer à nouveau... Je m'en veux presque de regretter le passé ou j'étais malheureux et ou cela me ressemblais plus...

-Ou plutôt, que cela ressmeblais plus à ce dont tu voulais ressembler. Des fois tu t'admires car tu sais que tu as bon fond, que tu as des atouts, des qualités. Mais tu veux à tout prix te haïr pour avoir une raison de haïr les autres. Et tu te refuses obstinément de te voir sourire car ca ne donne pas l'image que tu as de toi-même, c'est un autre toi qui est heureux.

-Il faut que je puisse canaliser cette angoisse du bonheur pour ne pas perdre cet ange qui veille sur moi. Je ne sais pas quoi choisir entre le malheur et elle... et pourtant, j'ai fais un choix en l'embrassant. Je ne sais aps si elle est consciente que le bonheur avec moi ne se résume pas à une croisière sur la Méditerrannée où des vacances en Tasmanie... Le bonheur selon moi,  c'est les petits mots sur le frigo, les "à tout à l"heure" murmuré à l'oreille, les bisoux dans le cou, les soupires des câlins...

-Tu ne fonctionnes pas comme les autres car tu veux montrer que tu réfutes ce qui t'as été inculqué pour rejeter la société et vivre comme tu l'entend, quitte à choquer. Mais faut-il que les autres l'accepte.

-Ceux qui n'accepte pas mes méthodes de fonctionnement ne peuvent pas m'accepter. Donc je n'ai rien à leur prouver ni quoique ce soit à leur dire, sinon la haine que je porte aux conformistes.
Repost 0
Published by Morgurgh
commenter cet article
4 juillet 2008 5 04 /07 /juillet /2008 15:48
Dans quelle ère entrons-nous?

J'ai lu un article très itnéréssant sur une revue scientifique, comme quoi des chercheurs ont mis au point des nanoparticules biologiques, créées de mains humaines, renfermant un médicament afin de cibler et de détruire les cancers.

Outre le fait que cette prouesses soit dans le cadre de l'amélioration de la santé de nos chèrs collègues humains, et afin de traiter les maladies les plus dévastatrices qui déciment l'humanité, il s'agit surtout de la manière dont ce médicament évolue.

Rendez-vous compte, que l'on va s'injecter dans le corps des nanoparticules informatiques?

Grossièrement, des ordinateurs évolueront dans nos veines! Les lymphocytes, globules rouges et autre plaquettes seront petit à petit supportés par des nano ordinateurs autonomes. On peut même croire dans des cas de dégénérescances lymphocitaires (leucémie, SIDA), ces nanoordinateurs remplaceront totalement le système immunitaire!

Ca me fout les chocottes. Autant je suis de près le progrès technologiques, tant il peut nous faciliter le quotidien et nous donner accès à de fabuleuses choses, autant lorsqu'il s'agit de savoir que d'ici quelques années, j'aurais des nano-ordinateurs dans les veines... La robotisation de l'humanité?

I-Robot, le célèbre film sur les trois lois d'Asimov (de mémoire: 1°) Aucun robot ne portera atteinte à l'intégrité d'un être humain 2°) Aucune robot ne portera atteinte à un autre robot sauf si cela contredit la première loi 3°) Aucun robot ne portera atteinte à sa propre intégrité sauf si cela contredit les deux premières lois), serait-il sur le point d'être mis en oeuvre?

 L'humanité vaudra t'elle sa survie à l'existence de nano particules qui susplanteront la biologie humaine? Voir même l'ecosystème, ou même le système biologique planétaire?

Repost 0
Published by Morgurgh
commenter cet article
3 juillet 2008 4 03 /07 /juillet /2008 19:00
Elle est partie sans se retourner. Sans un regard, sans un sourire.

Reverrais-je un jour son visage, caresserais-je un jour sa peau? Seulement une fois, une petite fois?


On ne se rend pas toujours compte du malheur des gens. Lorsque l'on apprend qu'un proche est malheureux, il est souvent trop tard. C'est un chox pour certain, une évidence pour d'autre, une revelation pour les lointains.

Lorsque le feu recouvre les corps meurtri par les années de guerre contre le temps et l'esprit, alors sont libérés les âmes en peine vers des jours eternels meilleurs.

On ne voit pas toujours les larmes qui coulent dans la pénombre du chambre de bois, ou les cris et les gémissements de souffrance sont étouffés par un oreillers trop souvent souillé de la colère infâme. Faut-il s'en retourner ou fermer les yeux pour que ce mystère ne soit jamais dévoilé. Et tant-est que le malheureux le dise ou le fasse deviner que les proches le dénigrent comme une mauvaise periode. Pour peu qu'il soit adolescent, et son âge est mis directement en cause, sans chercher plus en profondeur les hemorragies du coeur.

Et lorsque le silence se fait gardien du bien-être et de l'innocence des autres, c'est la lame qui tranchera ce brouillard de larmes. Cette même lame qui fera saigner la vie du délaissé. Lorsque seul le sang se fait appel au secours, sera t-il déjà trop tard que le mal sera fait.

Qu'il y ai plus malheureux que soit, le plus malheureux d'entre ce monde pense à la même fin que nous. Et c'est cette finalité qui nous égalisera fasse à la mort.

Quitte à mourir, autant mourir malheureux, pour ne rien avoir à regretter.

Et c'est lorsque la mort emporte sous son réconfort que la vérité se fait foi. Les condamnés ne mentent pas. Ce câlin qui se fait duvet et qui nous emporte vers de lointaines douceurs, que le monde nous refusait.

Le bonheur qui se faisait Graal devient réalité lorsque les âmes s'élèvent au dessus des cauchemars hurlants dans la nuit sanglotante.

Je veux mourir car je n'ai rien trouvé de plus réconfortant en ce monde que l'éspoir d'un avenir meilleur. Le desespoir de trouver le bonheur en ce monde est une curieuse quête, dont tout le monde n'est pas également armé pour la réaliser.

Y'a t'il toujours plus malheureux que soit, la fin imaginée d'entre les malheureux est toujours la même. Peut-on établir des degrès de malheur, lorsque l'issue reste fatale et égale?


Ce baiser fût peut-être le dernier. Et elle s'éloignera sans se retourner.




Chaque jour compte.
Repost 0
Published by Morgurgh - dans Ecritures
commenter cet article
1 juillet 2008 2 01 /07 /juillet /2008 19:32
Je voudrais pouvoir dire adieu.



Je voudrais pouvoir dire adieu sans sourire, sans larmes. Sans au revoir, sans à bientôt.

Je voudrais dire adieu à tout ceux qui me disent ne me quitte pas, à tout ceux à qui je vais manquer.

Je voudrais dire adieu à tout ceux qui doivent partir, comme lorsque l'on quitte le navire.

Je voudrais pouvoir dire adieu, comme quand on traverse la piste. Sans se retourner, sans saluer.

Je voudrais dire adieu, sans synonyme. Je voudrais dire adieu comme un anonyme.

Je voudrais te dire adieu, toi qui m'a suivi.

Je voudrais te dire que je dois partir, comme on quitte une boutique. Comme ca, sans détour.

Je voudrais pouvoir dire adieu, sans joie, sans mécontentement.

Je voudrais pouvoir dire adieu comme je te fais la bise.

Je voudrais dire adieu sans défauts, sans qualités. Juste innocemment, comme un enfant qui vient au monde.

Je voudrais dire adieu, sans le prévoir, sans y reflechir. Comme ca, dans une fête, ou un soir de mélancolie.

Je voudrais dire adieu comme on revient, comme on s'est aimé, comme on s'est embrassé.

Je voudrais dire adieu comme on dépose un baiser dans le cou, sans contre partie.

Je voudrais te dire adieu comme on se dit bonjour, spontannément, sans rien attendre de l'autre, si ce n'est la même phrase.

Je voudrais dire un adieu solanel, sans souvenirs, sans amertume.

Je voudrais dire adieu comme lorsque le change de trottoire, l'on change de vie.

Mais je voudrais dire adieu comme d'une clef qui ouvre mes menottes. Juste pour le plaisir de la Liberté.
Repost 0
Published by Morgurgh - dans Ecritures
commenter cet article
25 juin 2008 3 25 /06 /juin /2008 18:39
-Suis-je malheureux? Oui, sans aucun doute. Pourtant, je n'ai rien pour l'être. J'ai une bonne situation, de l'ambition et de la volonté. Mais je persévère à être malheureux.

Célibataire, je suis malheureux de ne pas plaire, de ne pas partager quelques moments de vie.

En couple, je doute, je me pose trop de questions, et au final je me dis que le celibat est ce qui me va le mieux au teint.

Finalement, je me convaints que seul le célibat sera ma source de vie, et que ma profession devra dicter mes choix.

Et ca m'angoisse. Ca m'angoisse de savoir que je finirais quoiqu'il arrive seul, et que ad eternam je pleurerais chaque soir dans un lit trop grand et trop vide.

Je tourbillonne dans cet infini enfer, qui m'enveloppe et me garde jalousement. J'entretiens ce vide émotionnel et cette incapacité à accepter le bonheur comme une chose de bonne pour moi. Ces questions ou chaque mot est important, ou chaque larmes et un rasoir.

Ne serais-je à jamais marié à cette triste compagne, ce poison qui murmure, ou il ne reste que des pleurs, lorsque la passion de la vie s'est enfui depuis bien longtemps.

Lorsque je ferais mes adieux au monde, je le ferais sans amertume, sans souhait véritable d'une vie meilleur dans l'au delà. L'extinction de mon âme ne sera ni plus ni moins qu'un repos inconditionnel, une sansue que l'on ôte de la cuisse, la vie synonyme de souffrance que l'on ôte d'un corps synonyme de prison.

Chaque moment de bonheur est une pierre precieuse, que l'on use pour en retirer toute la brillance, pour ne finalement laisser que l'ingrat.

Et qu'on ne me dise pas que parler est le remède de tout les maux. Qui peut encore entendre la vérité de la bouche d'un depressif, autrement que par un semblant d'appel à l'aide qui n'existe pas? Le bonheur n'est pas à la portée de tous, certains en font les frais, tandis que d'autres en ignore la possibilité. Ces derniers ne connaissent pas le prix à payer pour connaître un semblant de bonheur.

Pleurer chaque soir n'est pas une solution, mais une punition. Une punition qui fait mal, qui devient chaque jour un peu plus douloureux, et qui donne chaque jour un peu plus le courage de dire adieu.

C'est lorsque les adieux surviennent qu'il est trop tard pour comprendre. On comprend souvent trop tard que derrière les accolades et les rires se cachent un poison qui dévore, le cancer du sourire, la tumeur du rire, l'asphyxie de la joie. Mais on ne s'en rend compte que lorsque la bataille est déjà perdue.

Mais qui a le courage de réagir? Qui aura le courage de répondre à ce texte?

Je doute que quiconque ne se retrouve dans mes mots ne sachent vraiment y trouver un quelconque sens.

Porter ce fardeau revient à l'accepter et l'alaiter. Reccueillir les paroles des vivants et de leur sort, c'est accepter de reccueillir ce fardeau. Ouvrir les yeux et reconnaître le malaise d'un ami, c'est plonger soi-même pour le repêcher. C'est un sacrifice que peu de gens font. Ouvrir les yeux pour renoncer à leur bonheur egoïste, c'est se tourner vers l'autre, comprendre, accepter et accompagner jusqu'à la mort.

Qui en est capable? Qui osera dire qu'il en est capable sans hypocrisie, sans volonté de faire plaisir, seulement par stricte vérité et par sacrifice de son bonheur, seulment pour recouvrir le sourire perdu d'une personne qui deviendra ami.
Repost 0
Published by Morgurgh - dans Mouai
commenter cet article
23 juin 2008 1 23 /06 /juin /2008 20:00
Je reçois beaucoup de chaine. Et toutes les chaînes que je reçois finissent systématiquement supprimée, avant même d'avoir été lues. J'ai d'ailleurs cumulé au terme de ces infâmes suppression de destin: 76675 générations maudites, j'ai loupé 1357 fois de recevoir un coup de fil à minuit de la femme de ma vie.
Toutes? Non, seul un village d'irrésistible gaul... oups. Non, seules quelques unes réussissent à percer ma curiosité. En voiçi une d'entre elle.

Voici une démonstration ci-dessous visant à prouvez que le monde dans lequel nous vivons ne peut qu'allez mieux, ... (si c'est dame y mettent un peu de bonne volonté bien sûr !)

 

Voici la version d'une question "bonus" de chimie posée à l'université de Nanterre.

La réponse d'un étudiant a été si loufoque que le professeur l'a partagée avec ses

collègues, via Internet, et c'est pourquoi vous avez le plaisir de la lire ....

Question Bonus: « l'enfer est-il exothermique1 ou endothermique2 »

(1 : évacue la chaleur, 2 : absorbe la chaleur)

La plupart des étudiants ont exprimé leur croyance en utilisant la loi de Boyle (si un gaz

se dilate il se refroidit et inversement) ou ses variantes.

Cependant, un étudiant eut la réponse suivante:

Premièrement, nous avons besoin de connaître comment varie la masse de l'enfer avec le

temps. Nous avons besoin de connaître à quel taux les âmes entrent et sortent de l'enfer.

Je pense que nous pouvons assumer sans risque qu'une fois entrées en enfer, les âmes

n'en ressortiront plus. Du coup aucune âme ne sort.

De même pour le calcul du nombre d'entrées des âmes en enfer, nous devons regarder le

fonctionnement des différentes religions qui existent de par le monde aujourd'hui.

La plupart de ces religions affirment que si vous n'êtes pas membre de leur religion, vous

irez en enfer. Comme il existe plus d'une religion exprimant cette règle, et comme les gens

n'appartiennent pas à plus d'une religion, nous pouvons projeter que toutes les âmes vont

en enfer...

Maintenant, regardons la vitesse de changement de volume de l'enfer parce que la Loi de

Boyle spécifie que « pour que la pression et la température restent identiques en enfer,

le volume de l'enfer doit se dilater proportionnellement à l'entrée des âmes ». Par

conséquent cela donne deux possibilités:

1) si l'enfer se dilate à une moindre vitesse que l'entrée des âmes en enfer, alors la

température et la pression en enfer augmenteront indéfiniment jusqu'à ce que l'enfer

éclate.

2) si l'enfer se dilate à une vitesse supérieure à la vitesse d'entrée des âmes en enfer, alors

la température diminuera jusqu'à ce que l'enfer gèle.

Laquelle choisir ?

Si nous acceptons le postulat de ma camarade de classe Jessica m'ayant affirmé durant

ma première année d'étudiant « Il fera froid en enfer avant que je couche avec toi », et en

tenant compte du fait que j'ai couché avec elle la nuit dernière, alors l'hypothèse doit être

vraie. Ainsi, je suis sûr que l'enfer est exothermique et a déjà gelé … Le corollaire de cette

théorie c'est que comme l'enfer a déjà gelé, il s'ensuit qu'il n'accepte plus aucune âme et

du coup qu'il n'existe plus... Laissant ainsi seul le Paradis, et prouvant l'existence d'un

Etre divin ce qui explique pourquoi, la nuit dernière, Jessica n'arrêtait pas de crier "Oh....

mon Dieu !...."

(Cet étudiant est le seul ayant reçu la note 20/20)


Si l'auteur de ce texte m'envoie une photocopie me prouvant que c'est bien lui l'auteur de ces quelques dialectes, je l'épouse s'il est homo, ou en fait mon maître à penser s'il est hétéro.

Repost 0
Published by Morgurgh - dans Inclassable
commenter cet article
23 juin 2008 1 23 /06 /juin /2008 06:26
-Tôt s'matin, j'ai croisé ton frère, il m'a dit qu'pour lui ca allait vraiment pas bien... Que sa vie était un enfer, et qu'il aimerait bien ne plus en être là demain! Ho, il faut qu'on lui cause, tu pourrais t'être l'appeller pour lui dire q'tu l'aimes. Que la vie est injuste, qu'elle est pas toute rose, mais qu'on veux pas le voir nu, couvert de chrysentèmes.

C'est s'matin, j'ai croisé ton frère, il m'a dit qu'il en pouvait plus du chagrin! Qu'ses idées était plus très claires, il qu'il aurait bien quand même aimé croiser quelqu'un. C'est sûr, depuis qu'les années traçent, y'en a qui sont restés sur le bord du chemin, et c'est pas facile de les r'garder en face, quand t'as plus l'temps ni l'coeur de leur tendre la main!

Et dire que ton sacré frère, celui qui nous mettait des claques quant on était gamin, sûr que dans l'quartier c'était un grand frère, on était fier quant on l'croisait et tout le monde l'aimait bien. Ho, faut qu'on fasse que'q'chose, on peut pas l'laisser seul et puis si on fait rien, c'est pas dis qu'demain, ses paupières soient closes, mais on sait jamais tu connais ton frangin.

C'est s'matin, il m'a dit ton frère, que sa vie ne vallait que l'coup d'être vomi. Que l'bonheur, c'est quant on éspère, et que lui n'attendait plus rien depuis une décennie. Et que puisque c'est ici l'enfer, lui s'prendrait bien l'ticket pour l'paradis, et gratuit en prime, il veut pas s'en faire, allé vient j'ai peur qu'il soit déjà parti.

C'est s'matin, j'ai croisé ton frère, il m'a dit qu'il en voulait plein à la vie, qure son coeur était un grand desert, et dedans y'avait plus rien, qui y'avait tout donné, et qu'elle avait tout prit.



Pour Harmo de la part de son "frère", et bidouille, on se comprend.
Repost 0
Published by Morgurgh
commenter cet article
16 juin 2008 1 16 /06 /juin /2008 20:00
Pourquoi n'es-tu pas nue lorsque je dors  avec toi?

Pourquoi n'es-tu pas là lorsque je dors avec toi?

Pourquoi n'es-tu pas là quand je dors??

Pourquoi n'es-tu pas là?

Pourquoi n'es-tu pas?

Pourquoi...
Repost 0
Published by Morgurgh
commenter cet article

Présentation

  • : Errer n'est pas jouer.
  • Errer n'est pas jouer.
  • : Doutez de tout, y compris de ce que vous allez lire.
  • Contact

Recherche

Catégories